Israël....Jérusalem, bouillon de culture entrepreneuriale ?

Un peuple caractérisé par une créativité hors du commun attirant les grands laboratoires de R&D

Plusieurs d’entre nous ont une idée pas toujours objective de ce petit pays qu’est Israël à force de recevoir des informations pas toujours exactes qui circulent dans les médias. Existe-t-il un pays dans le monde qui n'a pas de cadavres dans son placard? Même les puissances mondiales réputées respectant les droits humains ont commis des forfaits inhumains... Nous y sommes allés pour joindre l’utile à l’agréable, visiter les lieux saints et observer la culture entrepreneuriale du pays. C'est ce qui nous intéresse...


Un pays de 20770 km2, 8 millions d’habitants, 250 centres de recherches et développement de multinationales

Vous imaginez 250 centres de recherche et développement sur un territoire de 20 770 km2 et environ 8 millions de personnes. Si l’on prend l’exemple de la France, elle compte 302[1] centres de R&D pour un territoire de 644 000 km2 et plus de 67 millions de populations.

Un petit pays mais dont les ressortissants dominent plusieurs secteurs dans le monde. Un peuple qui est victime de persécutions et d'accusations de tout genre mais qui continue à prospérer dans les affaires.

‘’Encore en 2017, l’Université de Tel-Aviv est la première université non anglophone dans le monde ayant formé le plus grand nombre de millionnaires, selon une étude menée par le site d’information Verdict et la société WealthInsight. Cette université vient de se reclasser pour la quatrième année consécutive à la 9ème place dans le monde et à la première à l’extérieur des États-Unis, pour le nombre de ses diplômés de premier cycle devenus entrepreneurs.[2]’’



Pourquoi ce peuple semble détenir le leadership économique partout où il séjourne ?

Le peuple juif de par leur histoire, a été disséminé un peu partout dans le monde. Cependant, chose surprenante, il prospère partout où il passe. Dans le monde des affaires, nous pouvons nommer Mark Zukenberg, fondateur de Facebook, Steven Spielberg, Larry Elison fondateur de Oracle, Serge brin fondateur de google, les Rotchilds, les Cohen et j’en passe… Au Canada, ce sont les Bronfman, les Steinberg et les Cummings[3]

Selon la presse Égalité et réconciliation, ‘’parmi les 100 personnalités le plus influentes au monde du palmarès de Vanity Fair[4] on compte une moitié de juifs (51%) , Parmi les 50 personnalités les plus riches du classement de Forbes, on compte 10 juifs (20%); Parmi les 802 prix Nobel, on compte 162 juifs (20% ) (cf Yerouchalmi )’’


Le contexte culturel israélien, marqué par un fort multiculturalisme (8 millions d’habitants dont 6 millions de juifs originaires de plus de 100 pays ; une forte minorité arabe de 1,4 millions d’habitants, 300 000 nouveaux immigrants), est en conséquence propice à la confrontation des points de vue[5] ainsi qu’aux chocs d’idées.

Les murs de la vieille Jérusalem à eux seuls, démontrent une majestuosité impressionnante. Leurs épaisseurs, leurs dimensions, bref l’être humain à lui seul capable de tout cela?


Un peuple avec une identité culturelle forte

Habituellement, dans les pays très touristique, les villes font un effort de traduire les informations nécessaires pour faciliter la circulation, les entreprises de services et de restauration font un peu d’effort pour avoir du personnel bilingue. J’ai été surprise que dans ce pays qui reçoit annuellement plus de 3.5 millions de touristes, pour acheter un ticket d’autobus, le vendeur ne comprend pas l’anglais, pour se commander de la bouffe dans les grands centres urbains, ce n’est pas toujours facile de se faire comprendre. Les vendeurs dans la vieille ville sont plus ouverts à communiquer en un anglais pataugeant.

Cela est un indicateur d’une identité forte malgré que dans le pays, les israéliens sont de plusieurs origines et cultures mais leur identité commune est ancrée. Leur fierté les amène à avoir de l’audace de s’affirmer dans leur propre identité. Leur foi se vit au quotidien sans tabou. Malgré tout ce qu’on peut entendre sur eux, les gens consomment leurs produits et plusieurs de nos outils technologiques n’auraient existé sans eux.


Dans le contexte historique et biblique, il est spécifié que c’est le peuple choisi de Dieu et qui a reçu la bénédiction d’Abraham. Alors la question qui a trotté dans mon esprit: et si l’entrepreneuriat avait aussi une dimension spirituelle ?… Objectivement, lorsque nous regardons du côté de l’Arabie Saoudite, le territoire de Ismaël, lui aussi fils d’Abraham, vous vous rendez compte d'un autre type de culture des affaires dont le luxe et la richesse insolente ne sont que l'iceberg de toute une économie...

. Nous sommes rendus à une époque où l’être humain veut à tout prix tout dissocier de la divinité, or l’être humain en lui-même est corps, âme et esprit indissociable… Alors comment peut-on faire pour entreprendre sans ces 3 dimensions (physique, émotionnelle et spirituelle ?)

Ce voyage a suscité des questionnements … Mais une chose que je sais, c’est que ce peuple entreprend avec leurs mains, leurs émotions et leur foi.

A suivre, j’y reviendrai encore !

[1] https://www.industrie-techno.com/article/notre-recensement-des-centres-r-d-en-france.11672

[2] http://www.ami-universite-telaviv.com/index.php/2013-05-26-08-41-51/actualite-l-universite/786-l%E2%80%99universit%C3%A9-de-tel-aviv-de-nouveau-%C3%A0-la-9e-place-mondiale-pour-la-cr%C3%A9ation-de-startups

[3] https://www.juifsdici.ca/cent-personnalites-juives-quebec/

[4] https://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-50-juifs-les-plus-influents-du-monde-7907.html

[5] https://www.frenchweb.fr/a-lisraelienne-et-si-la-culture-entrepreneuriale-primait-sur-les-dispositifs-i-episode-3/322739